Damien Cartron (site personnel)
Ingénieur de recherche CNRS
Sociologue à EPIgenetics, DAta, Politics (Epidapo), Cnrs-UCLA depuis 2014


Sociologue de 2006 à 2014 au Centre Maurice Halbwachs (Cnrs-EHESS-ENS) au sein de l'
Éris
Sociologue de 1996 à 2006 au Centre d'études de l'emploi
 

Chargé de cours en statistique depuis 2009 dans le Master SocStat (ENS-EHESS-ENSAE)
Chargé de cours en Sociologie des Organisations 2005-2014 à Sup-Télécom
Chargé de cours sur "les nouvelles formes de mise au travail" 2009-2014
dans le master Santé et Sécurité au Travail (Paris XIII-Bobigny)
Chargé de cours en Théorie des Organisations de 2003 à 2008 à HEC

 

Coordinateur du réseau Mate-shs depuis 2015
Coordinateur de l'ANF2016 "Produire, collecter des données pour la recherche en SHS"
Membre nommé puis invité du Comité d'Orientation et de Suivi de
l'observatoire des métiers du CNRS (COS OMES) 2009-2014
Responsable de l'étude sur les métiers de la BAP D du CNRS (pour le COS de l'OMES) 2011-2012
Pilote pour le CNRS (et co-pilote pour le MESR) de la mise à jour de Referens pour la BAP D en 2013

2014

BAUDELOT Christian, CARTRON Damien, GAUTIÉ Jérôme, GAUDECHOT Olivier, GOLLAC Michel et SENIK Claudia, 2014, Bien ou mal payés ? Les travailleurs du public et du privé jugent leurs salaires, Paris, Editions de la rue d'Ulm, Opuscule n°35, 232p.
Le salaire est une composante essentielle du niveau de vie. Son montant représente pour l’immense majorité des travailleurs un enjeu considérable. Comment les salariés perçoivent-ils à la fois le salaire qu’ils touchent et les écarts qui le séparent de celui des autres ? Portant sur les modalités subjectives de la perception des salaires ainsi que sur les critères de justice auxquels se réfèrent les individus pour évaluer leur montant, les deux grandes enquêtes dont est issu cet ouvrage mettent au jour les relations que les travailleurs entretiennent avec leur salaire ainsi que le sens qu’ils attribuent à leur rémunération.
Un même questionnaire, l’enquête « SalSa » (« Les salaires vus par les salariés »), a été administré à un échantillon de salariés des entreprises, privées et publiques, d’un côté, et à un échantillon de salariés de la fonction publique, de l’autre.

CARTRON Damien, GUASPARE Catherine, 2014, « Les désajustements : une cause possible de souffrance au travail ? », in ABALLÉA François et MIAS Arnaud, Organisation, gestion productive et santé au travail, Octares.
Suite à la recension de la littérature faite pour le collège d'expertise sur les risques psychosociaux, nous avons relevés de très nombreuses situations de "désajustements". Nous faisons l’hypothèse que ces petites évolutions, même si elles ne sont que la partie émergées des réorganisations du travail, n’en sont pas moins particulièrement pénibles à vivre pour les salariés. Il est probablement important que ces évolutions du travail, apparemment petites, et qui entraînent les désajustements, ne soient pas vues de trop haut ni par les organisateurs du travail, ni par les sociologues.

2013
CARTRON Damien (coord.), BIGOTEAU Monique, BOUYER Florence, KIEFFER Annick, LE BRUN Odile, SAVOYE Marie-Laure, SANZ Séverine, SIMPSON Béatrice, WALTER Richard, BAP D au CNRS : entre savoirs et savoir-faire, compétences disciplinaires et compétences techniques, les métiers des ingénieurs et technciens en sciences humaines et sociales, Janvier, CNRS, 115p.
Étude menée à la demande du Comité d'Orientation et de Suivi de l'Observatoire des Métiers du CNRS (COS de l'OMES).
2012
Télécharger

CARTRON Damien, GUASPARE Catherine, 2012, « La perception d’un « désajustement » dans sa situation de travail : les enseignements d’une revue de littérature sur les risques psychosociaux », Travail et Emploi, n°129, janvier-mars, pp. 67-77.
Suite à une recension de la littérature en sociologie faite pour le Collège d’expertise sur les risques psychosociaux, nous avons relevé un certain nombre de situations de « désajustement ». Des formes d’organisation, des évolutions du travail apparemment mineures, ou des réorganisations, entraînent chez les salariés un sentiment de déséquilibre dans la situation de travail qui peut être pénible à vivre. Cet article plaide pour que ces situations de travail produisant des « décalages » ne soient pas vues de haut, ni par les organisateurs du travail, ni par ceux qui l’étudient. Même si ces désajustements sont difficiles à capter dans une enquête statistique, il pourrait être envisagé de tenter de le faire, au moins partiellement.

2011

CARTRON Damien, GOLLAC Michel, 2011, « Deux cornichons, pas trois ! l’apport de l’analyse pragmatique au repérage de la violence dans le travail », in DRESSEN Marnix et DURAND Jean-Pierre, La violence au travail, Octares.
À partir de la littérature en sociologie du travail et de recherches originales, les auteurs reviennent sur la notion de violence dans le travail en tentant de montrer les apports des outils de l’analyse pragmatique, y compris pour une approche critique. Ces outils facilitent notamment la mise en évidence du continuum entre violence ouverte et violence symbolique.

2010
CARTRON Damien, ROUPNEL-FUENTES Manuella, 2010, « sur les quais des précaires : recension du Quai de Ouistreham de Florence Aubenas », www.laviedesidees.fr.
Dans Le quai de Ouistreham, Florence Aubenas met à profit son talent littéraire pour nous embarquer avec elle sur les ferries et dans les bas-fonds du travail précaire et de la recherche d’emploi.
download
(1Mo)
CARTRON Damien, GUASPARE Catherine, 2010, revue de littérature sur les risques psychosociaux au travail, remis au collège d’expertise sur le suivi statistique des risques psychosociaux au travail.
Ce rapport était un document de travail pour le collège d'expertise sur le suivi statistique des risques psychosociaux au travail. L'objectif était de repérer, lors du dépouillemment systématique d'une vingtaine de revues de sociologie depuis les années 90, tout ce qui pouvait se rapporter aux risques psychosociaux, voire en constituer une variable mesurable. Pour répondre à cette demande, le rapport est peu rédigé et est organisé selon les axes de travail du collège.
2009
Cartron Damien, Gollac Michel, Hamon-Cholet Sylvie, 2009, « L’intensification du travail : phénomène durable ou effet d’apprentissage ? », in Appay Béatrice, Jefferys Steve, 2009, Restructurations, précarisation, valeurs, Octares.
Depuis 1998, l’intensité du travail s’est stabilisée. Mais les contraintes se sont polarisées sur une fraction des salariés. De plus, les contraintes de rythme ne s’accompagnent ni de plus d’autonomie, ni d’un plus grand soutien social. Leur lien avec les pénibilités et les risques s’est plutôt accru.
download
(74Ko)
Cartron Damien, Gollac Michel, 2009, « Deux cornichons, pas trois ! l'apport de l'analyse pragmatique au repérage de la violence dans le travail », communication au congrès de l'Association Française de Sociologie, 14 avril 2009.
Il existe, dans les univers de travail, de nombreux cas intermédiaires où la violence n’est pas uniquement de la violence ouverte, mais où elle n’est cependant pas entièrement dissimulée dans les profondeurs des inconscients ou des habitus. Nous examinons des faits mis à jour par la sociologie du travail et les disciplines connexes, ainsi que des entretiens et des observations de terrain que nous avons réalisés. Nous les traitons à l’aide d’outils fournis par la sociologie pragmatique. Ceux-ci aident à étudier des configurations intermédiaires et à mettre ainsi en évidence un continuum entre la violence ouverte et la violence symbolique.


download

Burchell Brendan, Cartron Damien, Csizmadia Péter, Delcampe Stanislas, Gollac Michel, Illéssy Miklós, Lorenz Edward, Makó Csaba, O’Brien Catherine, Valeyre Antoine, 2009, Working Time / Work Intensity, Rapport pour la Fondation Européenne pour l’amélioration des conditions de vie et de travail.
In the first chapter, first we discuss what work intensity is and how it can be measured. Second, we show that there is a strong link between work intensity and bad working conditions, both physical and psychological. Third, we recall that an intensification of work occurred during the last part of the twentieth century and we show that there is no evidence of a trend to lower work intensity or even to slower intensification at the beginning of the new millennium.
The second chapter explores the variability in working hours for employees, both in terms of quantity and whether they are “standard” or “unsocial” hours. It then goes on to explore the relationship between working hours and job content. We conclude by looking at the relationship between working time and subjective outcome measures of work-life balance.

 


download

Valeyre Antoine, Lorenz Edward, Cartron Damien, Csizmadia Péter, Gollac Michel, Illéssy Miklós, Makó Csaba, 2008, Working conditions in the European Union: Work Organisation, Rapport pour la Fondation Européenne pour l’amélioration des conditions de vie et de travail.
The results of the European Working Conditions Survey have been analysed to map differences in the main forms of work organisation across EU countries, examining structural, demographic and cross-country characteristics which help define the different forms and exploring the relations between work organisation and the various dimensions of quality of work and employment. The study includes an analysis of the links between work organisation and human resource management practices. The main part of the study, however, focuses on salaried employees in ‘market sector’ establishments employing 10 or more people. Based on its findings on work organisation in the EU, the study concludes by proposing some relevant policy indicators of forms of work organisation that could be useful in the context of the European Employment Strategy.

Cartron Damien, Gollac Michel, 2009, « C'est quand même un peu violent ! », in Bréviglieri Marc, Lafaye Claudette, Trom Danny, 2009, Compétences critiques et sens de la justice, Sens critique, Économica, Paris.
« Épreuve de force » et « action justifiée » désignent souvent deux régimes d’action distincts. En fait, la plupart des situations sont hybrides : épreuve de force et exigence de justification y coexistent. Dans cet article, nous considérons qu’une action ou une situation relève de l’exigence de justification si et seulement si quelqu’un a la possibilité de la critiquer de manière efficace. Dans les entreprises la critique n’est pas absente, elle n’est pas absolument dénuée d’efficacité, mais que son pouvoir est borné par des rapports de force. Rapports de force qui peuvent relever de la raison du plus fort, mais aussi de l’inégale capacité des acteurs à percevoir et à manipuler les cadres des épreuves.
2006

Askenazy Ph., Cartron D., Coninck F., Gollac M. (coord.), 2006, Organisation et intensité du travail, éd. Octares (le travail en débat), 552p. 
Ecrits par des économistes, des ergonomes, des gestionnaires, des juristes, des psychologues et des sociologues allemands, américains, australiens, belges, britanniques, canadiens, français, italiens et suédois, plusieurs dizaines de contributions font le point des connaissances et témoignent de la vitalité des recherches dans le domaine et de la vivacité des débats qui se sont tenus lors du colloque "Intensité du travail, qualité du travail et organisation" les 21-22 novembre 2002 à Paris.

 

Cartron D. et Gollac M. "Fast work et Maltravail" in Askenazy Ph., Cartron D., Coninck F., Gollac M. (coord.), 2006, Organisation et intensité du travail, éd. Octares (le travail en débat), pp.227-237. 
Les contraintes pesant sur le rythme de travail sont liées à de plus mauvaises conditions de travail. C’est vrai aussi bien pour les contraintes nées d’une organisation industrielle que pour celles qui viennent d’une organisation marchande. L’hybridation de ces deux formes d’organisation est une circonstance aggravante. La coopération et surtout l’autonomie temporelle sont de nature à tempérer les effets d’un travail intense. Par contre l’autorisation de choisir sa méthode de travail n’y suffit pas. La dégradation des conditions de travail est particulièrement sévère lorsque la complexité de l’organisation est mal maîtrisée.
2005

Cartron D., 2005, « Engagement dans le travail et dans la grève chez McDonald’s » in Denis, Jean-Michel (dir.), Le conflit en grève ?, éd. La Dispute (états des lieux). 
Propose une explication dans la grève du McDonald's de la première grève du McDo de Strasbourg Saint-Denis alors que dans l'article de 2000 nous avions considérés une grève comme improbable et que dans celui de 2003 j'avais montré l'intensité de l'engagement dans le travail d'équipier. 

2004

CARTRON Damien, « L'intensification du travail », in Bué Jénifer, Coutrot Thomas. et Puech Isabelle (coord.), Conditions de Travail : les enseignements de vingt ans d’enquêtes, Toulouse, Octarès.
Synthèse sur les effets de l'intensification du travail en France à partir des enquêtes conditions de travail de la Dares (Ministère du Travail). 

2003

download
(460Ko)

Cartron D. et Gollac M., 2003, « Intensité et conditions de travail », CEE-4 pages, n° 58, juillet.
Synthèse sur les effets de l'intensification du travail en France depuis une vingtaine d'années. L'intensification pourrait être une des causes de la dégradation des conditions de travail ressenties par les salariés. 

download
(650Ko)

Cartron D., 2003, « Le sociologue pris en sandwich ! Retour sur une observation participante au McDonald's », Communication aux journées Ergonomie et Sociologie, 25-26 mars 2002, Travail et Emploi n°94. 
Analyse de l'efficacité de l'organisation du travail au Mc Donald's à partir de l'engagement non désiré de l'observateur lors d'une observation participante. 

2002

download
(100Ko)

Cartron D., Gollac M., 2002, « Fast-work et Mal-travail », Communication au colloque Organisation, Intensité et Qualité du travail, 21 novembre 2002. 
Étude économétrique à partir de l'enquête conditions de travail 1998, sur l'effet de l'intensification du travail sur les déclarations de pénibilités physiques et psychologiques, de risques et de nuisances au travail. 
download FR
(1,2Mo)

download EN
(510Ko)

Boisard P., Cartron D., Gollac M., Valeyre A., 2002, Temps et travail : l'intensité du travail, Fondation européenne pour l'amélioration des conditions de vie et de travail, 103p. 
Tome 1 du rapport remis à la Fondation Européenne pour l'amélioration des conditions de vie et de travail à partir de l'analyse secondaire de la troisième enquête sur les conditions de travail en Europe. 
download
(15Ko)
Cartron D., 26 février 2002, « McDo, laboratoire d'exploitation », Libération 
"Rebonds" dans Libération suite à la fin de la grève au Mc Donald's de Strasbourg-Saint-Denis à Paris.

2001

download
(40Ko)
Boisard P., Cartron D., Gollac M., Valeyre A., 2001, « Contraintes de temps dans le travail et risques pour la santé en Europe », CEE-4 pages n° 47, pp. 4. 
Synthèse du rapport remis à la Fondation Européenne pour l'amélioration des conditions de vie et de travail à partir de l'analyse secondaire de la troisième enquête sur les conditions de travail en Europe. 

2000

download
(145Ko)
D. Cartron,  2000,  "Excès de vitesse : présentation synthétique du rapport pour la Darés", texte pour le séminaire de Luc Boltanski, séance du 15 décembre 2000.
Présentation du rapport détaillé ci-dessous.
download
(50Ko)
D. Cartron, 2000, "Excès de vitesse. Les effets de l'intensification du travail sur les pénibilités et les risques", rapport final pour la Dares, CEE00/22.
Texte intégral du rapport remis à la Dares sur les effets de l'intensification à partir d'une enquête de terrain de trois mois au McDonald's, d'analyse statistiques de l'enquête de 1998 "conditions de travail" de la Dares et d'entretiens effectués auprès de salariés (notamment issus de l'enquête Changement Organisationnels et Informatisation de 1997)
download
(2Mo)
G. Burnod, D. Cartron, V. Pinto, 2000, " Étudiants en fast-food. Usages d’un petit boulot ", Travail et Emploi n°83.
Étude ethnographique de deux McDonald's et d'un Quick de la région parisienne. Sont notamment abordés les caractéristiques de la population employée, les conditions de travail et son intensité, la faiblesse de la critique et l'engagement paradoxal des équipiers. 
download
(62Ko)
D. Cartron, "Jeunes entre-eux", intervention et débat aux journées du CREAPT (29-31 mai 2000)
Texte de l'intervention et des débats aux journées du CREAPT. L'intervention centre l'étude sur le McDonald's sur les rapports d'âge. 

1995

download
(4Mo)
Boltanski L., Godet M.-N., Latour C., Cartron D., 1995, « Messages d’amour sur le téléphone du dimanche » Politix, n°31, pp. 30-76 (4Mo)
Texte intégral de l'article. Quelles sont les conditions de félicitées d'un message d'amour ? Étude du régime d'amour.

dernière mise à jour : 30/06/2016